Personnalisation de plaques d'immatriculations ce qu'il faut savoir

Personnalisation de plaques d’immatriculations : ce qu’il faut savoir

Tel que les noms et prénoms permettent de distinguer les individus, la plaque d’immatriculation permet d’identifier les différents véhicules sur un territoire donné. Elle est donc d’une importance que nul ne peut remettre en cause. Mais certaines personnes manifestent le désir de personnaliser leurs plaques d’immatriculations. Si vous en faites partie, cet article devrait vous intéresser. Je vous laisse le découvrir. Veuillez donc le lire avec une attention bien particulière.

Que peut-on changer sur sa plaque d’immatriculation ?

Comme vous le savez certainement, les caractères des plaques d’immatriculations ainsi que leurs formats varient d’un pays à un autre. Les plaques Françaises ne peuvent donc pas être identiques aux plaques Espagnoles par exemple, même si éventuellement elles étaient conçues avec la même matière. Toutefois, quel que soit votre pays, si vous cherchez à personnaliser votre plaque d’immatriculation, voici les éléments que vous pouvez modifier.

Vous pouvez modifier la police de caractère. Ne vous réjouissez pas trop vite. Il est vrai que la loi autorise la personnalisation de la police de caractère. Mais à une seule condition : vous devrez opter pour une police à caractère bâtons. Eh oui ! Aucune fantaisie n’est autorisée sur les plaques d’immatriculation. Vous devrez toutefois veiller à choisir une police à caractères bâtons susceptible de durer dans le temps.

Vous pouvez choisir le support de la plaque d’immatriculation. Sur ce point, vous avez libre choix entre le plexiglass et l’aluminium. En réalité, le plexiglass est un matériau très résistant, attractif et qui laisse entrer la lumière. Vous pouvez donc le choisir pour votre plaque d’immatriculation si vous e voulez. Vous pouvez aussi opter pour l’aluminium qui est plus fine par rapport au plexiglass. Le choix vous est autorisé.

Vous pouvez personnaliser votre bavette. Si vous ne savez pas ce dont il s’agit, la bavette est en réalité l’espace que vous avez sous votre plaque à l’arrière du véhicule. La loi vous permet d’y inscrire des mots de votre choix. Rassurant, n’est-ce pas ? Toutefois, vous

devrez séparer d’un trait vos mots du reste des inscriptions figurants sur la plaque d’immatriculation.

Ce que la loi sanctionne

La loi sanctionne en premier la modification de la couleur du fond des plaques d’immatriculations. Il existe en effet différents types de plaques d’immatriculations dans le monde. Ces dernières peuvent avoir des couleurs de fonds rouges, vertes, noires, jaunes et blanches. Mais attention ! Elles ne se choisissent pas au hasard.

La couleur noire est réservée aux différents véhicules ayant plus de 30 ans d’âge. La couleur verte munie de caractères rouges est strictement réservée aux différents véhicules du corps diplomatique.

La couleur jaune quant-à-elle est pour les véhicules qui ont été immatriculés avant avril 2009. La couleur rouge est réservée aux  plaques d’immatriculations qui sont transitoires. Seule la couleur blanche est le choix standard pour tous. La loi sanctionne aussi la modification de la bande latérale gauche de la plaque d’immatriculation. Faites donc attention.